RECHERCHES EN COURS

MORPHOLOGIE ET FONCTION DES MUSCLES DU PLANCHER PELVIEN À LA SUITE D’UNE HYSTÉRECTOMIE

Cette étude vise à évaluer les muscles du plancher pelvien chez les femmes ayant subi une hystérectomie pour des raisons bénignes. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus sans antécédents de cancer gynécologique ayant subi une hystérectomie et sans douleur lors des relations sexuelles.

DOULEURS LORS DES RELATIONS SEXUELLES SUITE À VOTRE CANCER GYNÉCOLOGIQUE

Cette étude vise à évaluer l’efficacité d’un traitement de physiothérapie pour les douleurs lors des relations sexuelles chez les survivantes d’un cancer gynécologique. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus dont les traitements oncologiques sont terminés depuis au moins 3 mois.

CANCER GYNÉCOLOGIQUE ET FUITES URINAIRES

Cette étude vise à évaluer l’efficacité d’un traitement de physiothérapie pour les fuites urinaires chez les survivantes d’un cancer gynécologique. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus dont les traitements oncologiques sont terminés depuis au moins 3 mois.

ÊTRE MAMAN ET COURIR POUR SE REMETTRE EN FORME

Cette étude vise à évaluer la morphométrie des muscles du plancher pelvien et la cinématique de la course chez les coureuses ayant eu un accouchement vaginal et atteintes ou non d'incontinence urinaire à l'effort. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus pratiquant la course à pied.

FUITES URINAIRES À LA SUITE D’UN ACCOUCHEMENT

Cette étude vise à évaluer l’efficacité d’un traitement de physiothérapie pour traiter l’incontinence urinaire d’effort chez les femmes présentant une avulsion du muscle puborectal. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus ayant au minimum 3 fuites urinaires par semaine depuis l’accouchement.

PRÉDICTEURS DE L’INCONTINENCE URINAIRE

Cette étude vise à développer et à valider une règle de prédiction clinique de l’incontinence urinaire d’effort afin de pouvoir ultérieurement guider les femmes vers le bon traitement. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus ayant au minimum 3 fuites urinaires par semaine.

FEMMES INCAPABLES D'AVOIR DES RELATIONS SEXUELLES (VAGINISME)

Cette étude vise à déterminer l’implication de la morphologie et de la fonction des muscles du plancher pelvien des femmes atteintes de vaginisme. Nous sommes donc à la recherche de femmes âgées de 18 ans et plus qui sont incapables d'avoir des pénétrations vaginales.

©2018 tous droits réservés | Laboratoire de Recherche en Urogynécologie